logo MF Avocate
portrait Agathe

PRÉSENTATION

Avocat de proximité implanté à LA CELLE SAINT CLOUD dans les Yvelines, le cabinet MONCHAUX-FIORAMONTI est une structure à taille humaine qui privilégie l’approche pratique et le pragmatisme afin d’apporter à ses clients des solutions concrètes.
 Une avocate disponible et à l'écoute et un secrétariat efficace vous accompagne dans tous vos dossiers de droit immobilier.
Agathe MONCHAUX-FIORAMONTI s'est livrée au micro d'Anomia, si vous souhaitez en savoir plus sur le cabinet .

NOS TARIFS

Dans un souci de transparence, le cabinet pratique essentiellement la tarification au forfait-diligence. En cas de tarification au temps passé, une information claire et régulière est fournie sur les diligences effectuées.

EN SAVOIR +
image tarifs

LE PROCESS

image problematique

Nous échangeons sur votre problématique

image prestation

Nous vous proposons une prestation et un devis

image compte rendu

Nous vous informons régulièrement des diligences effectuées

image domaine

NOTRE DOMAINE

Tourné vers les syndics de copropriété et les particuliers de région parisienne, le cabinet les assiste dans leurs dossiers contentieux (recouvrement, construction, locatif, litige de voisinage, contentieux de copropriété).
Il développe également le conseil à destination des Syndics pour l’étude de leur Règlement, contrat et convocation d’assemblée générale.

DÉCOUVRIR

NOTRE ACTUALITÉ

Interview ANOMIA

Interviewée par Anomia, Me Agathe MONCHAUX-FIORAMONTI a pris la parole pour présenter son cabinet.

Installation, rachat de clientèle, développement, cheffe d’entreprise, maternité, copropriété, management… Nous avons parlé de tout ça...

A l'approche des 10 ans d'exercice de Me MONCHAUX-FIORAMONTI, ce fut l'occasion de raconter l'histoire de la construction de son cabinet et de parler de son avenir.

Elle y aborde aussi sa vision de la profession et de la relation client qu'elle entend mettre au coeur de son activité.

Le cabinet espère que ce podcast vous plaira et vous souhaite une bonne écoute.



 

LIRE LA SUITE
Interview ANOMIA